DYWIDAG-SYSTEMS INTERNATIONAL
Cliquez pour agrandir
Confortement d’une cale sèche avec des systèmes d’ancrage DYWIDAG

Confortement d’une cale sèche avec des Systèmes DYWIDAG en France

La société française DCNS, active dans le domaine de la construction navale dans le monde entier, vient de restaurer un de ses bassins de son site de Lorient en Bretagne.

Ce bassin (le n°3), construit entre 1912 et 1920, sert principalement à l'entretien et à la réparation de navires. Sa longueur est de 206 m, sa largeur de 36 m et sa profondeur de 14,70 m. Comme la porte d’écluse du bassin ne correspondait plus aux exigences modernes, DCNS a décidé de construire une nouvelle porte.

En premier lieu, l’entreprise SEMEN TP a du reconstituer toutes les feuillures pour les engravures de la porte, afin de résister à la pression externe de l’eau. Au niveau de la feuillure horizontale, il a fallu également étancher le seuil et stopper les altérations du béton. Une série d'injections a donc été réalisée, afin de remplir les cavités sous le seuil.

Les travaux ont été réalisés à sec, à l'abri de l'ancienne porte servant ainsi de batardeau. Après la démolition de l'ancien seuil en béton armé, un nouveau seuil a été réalisé parallèlement à l'ancienne porte à l’intérieur du bassin. Pour renforcer celui-ci, des forages verticaux espacés de 1 m ont été réalisés. DSI a fourni un total de 32 tirants barres DYWIDAG P2 Ø 75 mm, espacés de 1 m et scellés 8 m dans le misaschiste sous le seuil et le béton.

Des dispositifs de contrôle de tension résiduelle ont été installés aux tirants permanents, chacun relié à un commutateur de lecture pour permettre une évaluation constante des données. Des gaines vides ont été prévues dans la feuillure horizontale, destinées à venir réaliser de nouveaux tirants si nécessaire en fonction des résultats obtenus. Après l’installation et la mise en tension des tirants d’ancrage DYWIDAG, les têtes des tirants ont été noyées de façon permanente dans le béton de la nouvelle feuillure.

Parallèlement aux travaux décrits ci-dessus, les bajoyers latéraux du bassin ont été renforcés des deux côtés, à l’endroit où la nouvelle porte allait être montée. Il a fallu d'abord enlever le revêtement intérieur du bassin dans cette zone, avant de réaliser des massifs en béton armé. Des carottages ont été réalisés dans les parois des feuillures. Ces massifs ont été ensuite reliés au massif d'ancrage situé à l'arrière des feuillures verticales par 33 barres de précontrainte DYWIDAG Ø 40 mm, préfabriquées et fournies par DSI. Pour finir, les bajoyers ont été ancrés dans le sol par 6 tirants barres DYWIDAG P2 Ø 40 mm.

DSI n’a pas seulement fourni les systèmes d’ancrage et les systèmes de mesure nécessaires à ce projet et réalisé les mises en tension, mais la réactivité et la compétence de ses techniciens ont contribué à finaliser les travaux dans les délais prévus. Grâce à la bonne coopération de tous les partenaires, ce projet hors du commun a pu être finalisé à l’entière satisfaction du client.

dsi map overlay