DYWIDAG-SYSTEMS INTERNATIONAL
Cliquez pour agrandir
Les Systèmes DYWIDAG permettent une conception de toit innovante pour le stade d’hiver le plus moderne au Canada

Les Systèmes DYWIDAG permettent une conception de toit innovante pour le stade d’hiver le plus moderne au Canada

La ville Richmond au sud de Vancouver, à l’Ouest du Canada, se réjouit d’avance des Jeux Olympiques d’hiver 2010 : Le stade d’hiver moderne Richmond Oval a été ouvert au public en décembre 2008. Les épreuves de patinage de vitesse des Jeux Olympiques 2010 se disputeront sur la patinoire de 400 m de long du nouveau stade.

Sur une surface de 32.000 m², le Richmond Oval accueillera en tout 8.000 spectateurs durant les Jeux Olympiques d’hiver 2010. Après les Jeux Olympiques, le Richmond Oval sera transformé en enceinte multi-sport pour d’autres types de sport. Le Richmond Oval sera utilisé comme centre de sport et de bien-être, avant et après les Jeux Olympiques.

Le toit du Richmond Oval est particulièrement intéressant. Le toit en bois d’une surface d’environ 26.300 m² est ondoyant et a une des portées les plus grandes en Amérique du Nord. Le bois grisonnant bleu des pins de montagne de la province British Columbia, qui avait été infesté par des coccinelles, a été délibérément choisi pour présenter au monde entier ce produit singulier de British Columbia.

L’utilisation de bois sur une échelle aussi grande génère des problèmes qui ne se présentent pas dans le cas de structures de toit plus petites. Les ingénieurs solutionnèrent ces problèmes en utilisant des éléments d’acier supplémentaires : les barres de précontrainte DYWIDAG permirent de maintenir la courbure des éléments de toiture.

Chaque élément est constitué de plusieurs petites pièces en bois assemblées longitudinalement en forme de V qui forment une courbure. Pour maintenir cette courbure, une barre de précontrainte DYWIDAG galvanisée est directement montée en dessous pour assembler les éléments entre eux et maintenir la tension. De cette façon, les barres de précontrainte DYWIDAG utilisées pour le toit font entièrement partie de la structure du toit.

Pour le toit du nouveau stade, DSI Canada a fourni plus de 1.300 barres de précontrainte galvanisées DYWIDAG, type BST 500/550, de diamètre 19 mm et les accessoires. En plus, 54 barres de précontrainte galvanisées DYWIDAG, type BST 500/550, de diamètre 28 mm ont été mises en place dans le toit du hall d’entrée.

En raison de la visibilité des barres de précontrainte dans la structure du toit, l’architecte ne souhaitait pas de manchons. Ainsi, les barres de précontrainte DYWIDAG d’une longueur moyenne de 13,1 m ont été fournies en un seul élément. Ceci constitua un défi non seulement pour le transport, mais aussi pour la galvanisation.

Le procédé le plus long de galvanisation disponible sur place n’autorisant que des longueurs jusqu’à 9,2 m, toutes les barres de précontrainte ont dû être galvanisées en deux fois au lieu d’une seule. Heureusement, un filetage continu des barres n’était pas nécessaire pour ce projet, et les techniciens de galvanisation ont réussi à galvaniser les barres de diamètre 19 mm en deux fois sans les plier.

Chaque barre de précontrainte a été testée individuellement pour vérifier la vissabilité des deux cotés. Plus de 204 longueurs différents de barre ont été fournies et ont dû être marquées individuellement pour rendre le montage dans l’usine de l’entreprise StructureCraft le plus facile possible.

L’entreprise, qui avait choisi DSI en raison de ses systèmes spéciaux, a été très satisfaite avec les systèmes de barre de précontrainte DYWIDAG fournis.

dsi map overlay