DYWIDAG-SYSTEMS INTERNATIONAL
Cliquez pour agrandir
Nouveau tunnel du métro stabilisé par des ancrages DYWIDAG

Nouveau tunnel du métro stabilisé par des ancrages DYWIDAG

En 1981, le gouvernement algérien avait décidé de faire construire un métro à Alger. L’infrastructure devait être financée avec les revenus résultants des découvertes de pétrole et de gaz naturel. Dans les années suivantes, au milieu des années 80, la construction du métro fut arrêtée avant d’avoir vraiment commencé en raison de la baisse rapide du prix du pétrole, et donc, de l’absence de revenus.

Avec la reprise de l’économie algérienne dans les années 90, la population d’Alger augmentait fortement car une grande partie de l’industrie en plein boom y était installée. Par conséquent, le plan pour la construction du métro était réactivé en commençant par la première section de la ligne 1 d’Emir Abdelkader à Hamma.

Au début du millénaire, en vue de l’amélioration de la qualité de l’air, de la vie quotidienne et de la circulation, le gouvernement a débloqué de nouveaux fonds pour prolonger de 3,9 km la ligne 1 du métro, entre Hamma et Hai-El-Badr, et pour construire 4 nouvelles stations. Des études ont montré qu’environ 250.000 trajets en voiture par jour pouvaient être évités grâce à ce projet.

La section en question se trouve en zone urbaine, sur un terrain très vallonné. En raison du faible délai de réalisation, ce projet impose de fortes contraintes aux entreprises participantes.

Le tunnel est réalisé avec la nouvelle méthode autrichienne de construction de tunnels (NATM), les forages étant réalisés simultanément en 5 points différents.

Avec cette nouvelle méthode de constructions de tunnels autrichienne, la pression géologique de la masse rocheuse environnante est utilisée pour stabiliser le tunnel, en employant du mortier d’injection et des éléments de soutènement.

La majorité de ces éléments est constitué par des ancrages. Les ancrages DYWIDAG de haute qualité sont prédestinés au soutènement de tunnels. Avec leur qualité certifiée, ils permettent une mise en œuvre rapide et économique, en garantissant une sécurité maximale.

Pour le soutènement du tunnel de 3,9 km de long, DSI a fourni 68 t d’ancrages autoforants DYWI Drill® R32N et 15 t de tiges de coffrage DYWIDAG Ø 15/17 mm pour les stations de métro. Deux nouvelles lignes ont déjà été planifiées pour élargir le réseau de métro à Alger.

dsi map overlay